Domaine Familial

Domaine regroupant les seigneuries
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jardins derriere la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
salvien

avatar

Messages : 519
Date d'inscription : 21/01/2009
Localisation : Albi comté de Toulouse

MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   Dim 13 Oct - 11:34

oui tu as raison ne la laissons pas trop longtemps seule

Ils arrivaient à hauteur du banc s'approchant il vit son épouse toute pâle, la sueur perlait son front.

Il se mit à genou prés d'elle lui prenant ses mains


Ma douce que ce passe-t-il? c'est le bébé, vous avez les douleurs? regardez moi, tout va bien, vous êtes toute pâle, transpirante.

Nous allons rentrer et aller voir mère directement, je ne serais pas rassuré tant qu'elle ne vous aura pas ausculter.

Vous vous sentez de marcher jusqu'à la maison ? sinon je vous prend dans mes bras.


Ysée tu veux bien aller en avant et avertir mère que je ramène Triskelle dans notre chambre si elle pouvait nous y rejoindre

Mon amour, ça va aller je ne vous quitte plus

Il était inquiet mais ne voulait pas le lui montrer

Il déposa un baiser sur ses lèvres, passa sa main sur sa joue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triskelle

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   Dim 13 Oct - 12:59

A peine Salvien était-il près d'elle que Triskelle s’agrippa nerveusement à ses bras, ancrant ses doigts dans ses chairs.

Salvien... je ne sais pas... je viens de voir... oh mon Dieu, non, ce n'est pas possible... Bébé... il s'agite, il me fait mal, je... oh pitié Bébé, calme-toi, par pitié !!


Courbée, reposant ses mains sur son ventre, les larmes vinrent aux yeux de la belle. Pourtant, elle n'avait pas perdu les eaux, ce n'était pas encore le moment de la naissance, sans doute était-ce simplement le choc de l'hallucination, une sorte d'appel à l'aide de Bébé qui la maintenait consciente. Elle se retenait, ne voulait pas effrayer la pauvre Ysée, ni son tendre époux, dont les yeux reflétaient toute l'inquiétude malgré ses efforts pour la cacher.


Oui... allons voir... votre... mère... Dans son cabinet... ou à la chambre, comme... vous voulez mais... vite... je vous en prie...


La sueur roulait sur son front, comme ses larmes sur ses joues ; jamais Triskelle n'avait ressenti une telle douleur, elle ne comprenait pas, même lorsque, plus jeune, elle avait été battue presque à mort, elle n'avait pas ressenti cela. Lentement, elle s'appuya sur son époux et se leva, les jambes flageolantes, et fit quelques pas chancelants.

Salvien.. si... si vous saviez... je deviens folle... Je... je vois... des choses... qui me font peur... Tout à l'heure... j'ai vu... un enfant qui... me ressemblait... à la place d'Ysée... tout près de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvien

avatar

Messages : 519
Date d'inscription : 21/01/2009
Localisation : Albi comté de Toulouse

MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   Dim 13 Oct - 21:12

Il la voyait affolée tremblante.

Calmez vous mon amour, tout va bien aller, ce n'est rien vous avez imaginé notre enfant à la place d'Ysée, cela n' a rien de grave.

Ne vous mettez pas dans cet état, le bébé va ressentir votre inquiétude.


Elle se leva, s'accrocha à son bras, elle était chancelante, aussi il ne fit ni une ni deux il la prit dans ses bras la portant jusqu'à la demeure.

Mère va vous ausculter, elle va vous rassurer j'en suis sûr.

Tenez vous à mon cou, il lui fit un sourire tout en prenant ces lèvres, vous n'êtes pas aussi légère qu'il fût un temps mon ange, mais je suis assez fort pour vous garder dans mes bras jusqu'à notre chambre.

Il prit la direction de la demeure son épouse dans ses bras

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysée-line

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 20/02/2011
Localisation : Albi

MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   Lun 14 Oct - 19:42

Ils arrivaient prés du banc où Triskelle était, sa belle sœur était toute pâle, tremblotante, son frère se précipita

c'était le bébé peut être ,il allait venir au monde.

Elle ne savait que faire


Ysée tu veux bien aller en avant et avertir mère que je ramène Triskelle dans notre chambre si elle pouvait nous y rejoindre

Oui j'y vais tout de suite

Elle souleva sa robe et partit en courant

Mamannnnnnnnnnnnn Mamannnnnnnnnnnnnnnn Triskelle !!! le bébé viens vite...

elle criait en courant.

Arrivant devant la porte d'entrée elle criait toujours, Mamannnnnnnnnnnnnn Salvien porte Triskelle dans leur chambre viens viteeeeeeeeeeee

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triskelle

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   Lun 14 Oct - 20:19

Sans faire de façon, Salvien la souleva, malgré ses kilos en trop : Triskelle poussa un gémissement de douleur, Bébé avait décidé de faire un match de soule dans son ventre, et ne semblait pas prêt à s'arrêter.

Bébé... pitié, arrête... Oh Salvien, j'ai... j'ai mal... Pardonnez-moi, hâtez-vous, j'ai peur... Il faut que votre mère... s'occupe de Bébé...

Elle s'accrocha nerveusement à son cou, tandis que les hurlements d'Ysée s'éloignaient, Triskelle ne put retenir un sourire entre ses larmes.

Elle a... de la voix, je ne... pensais pas autant... Votre mère va vite... être avertie...

Son corps brisé la faisait souffrir comme jamais, le souffle lui manquait dans les crispations brutales de son ventre. Pourtant, sa jupe n'était pas mouillée, le travail n'avait pas commencé, elle n'allait jamais réussir à tenir !! Pourtant, la Ténébreuse s'efforçait encore de penser aux autres.

Le... le berceau est-il prêt, au cas... où ? Et vous direz... bien à Ysée... que... enfin vous... la rassurerez... la pauvre a dû... avoir peur...

Elle cacha son visage pâle et mouillé dans le cou de son époux pour contenir son cri de douleur qui lui vrillait le ventre, c'était trop pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvien

avatar

Messages : 519
Date d'inscription : 21/01/2009
Localisation : Albi comté de Toulouse

MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   Mer 18 Déc - 6:26

[une journée de décembre 1461]


La jeune maman était fatiguée, et se tenait de plus en plus recluse en sa chambre, s'occupant de son fils.

Regardant dehors, elle vit la première neige, et Salvien étant dans la cour, elle sourit avec une pointe de malice.


Viens mon bébé, on va s'habiller chaudement, et on va aller voir papa, d'accord ?

Aussitôt dit, aussitôt fait. Bien emmitouflés, mère et fils se rendirent dans la cour. Triskelle se baissa en silence, ramassa une poignée de neige et.... ploffff !!! Sur son mari !

Elle éclata de rire, provoquant celui du bébé qui s'amusait, chatouillé par les flocons.


Bonjour mon amour... Comment allez-vous ? Je n'ai pas pu résister, en voyant la neige, je me suis rappelée notre bataille de l'an dernier... Nos premiers émois amoureux...

Elle lui sourit et l'embrassa avec tendresse.


Bonjour mon tendre amour, vous en profitez que je ne peux vous rendre la pareil, mais vous n'y couperez pas j'attends le bon moment !

il s'approcha, répondit au baiser de sa douce et embrassa mon fils

comment vont mes amours ? bien à ce que je vois !

Profitons du rayon de soleil qu'il y a encore, allons faire le tour des jardins, il prit sa douce par la taille.


Elle sourit avec tendresse, en voyant son époux tout interloqué et n'osant pas rendre les envois de boules de neige, elle lui tira la langue avec malice.

Nanananère, Nathan est déjà un preux chevalier, il protège sa maman ! Je n'ai pas pu résister en effet, cela nous ramène en arrière, quel chemin nous avons fait en un an, n'est-ce pas ?

Elle se lova contre lui, lui emboîtant le pas, Nathan s'agita un peu dans ses bras, curieux de cette étrange et froide poudre blanche.

Je n'allais pas rester dans la maison, j'avais envie de sortir un peu, et puis, il ne fait pas encore trop froid... Cela fera du bien, et puis le domaine est si joli sous la neige !

Ils marchèrent ensemble un bon moment, puis, quand leur fils commença à gigoter, ils décidèrent de rentrer pour ne pas risquer la maladie, allant se mettre au chaud devant le feu du salon.





ils marchèrent un moment puis le froid commençant à piquer ils décidérent de rentrer.

vous permettez ma douce que je prenne Nathan dans mes bras.

Il avait sa petite idée
Il prit son fils dans ses bras en souriant.


Nathan tu vas voir ce que nous allons faire, il se baissa et prit de la neige dans sa main et la lança sur sa douce, et de une, recommença et de deux, allez la dernière et de trois

Nathan riait dans les bras de son père

et voilà une maman bonhomme de neige

haaaaaaaaaaaaaa!!!  je t'apprendrai mon fils quand tu seras plus grand il l'embrassa

allez rentrons au chaud que nous n'attrapions pas froid, il garda son fils dans ses bras et passa son bras libre autour de la taille de sa douce la serrant tout contre lui.

Un baiser dans le cou et les voilà de retour au chaud


Doucement, elle déposa leur fils dans les bras de son papa.

Mais oui, il est si heureux près de vous, et j'aime vous voir ensemble !

Elle rajusta un peu le petit bonnet, et embrassa son époux.Elle le vit se baisser et sourit en sachant sa qu'il allait faire, mais elle ne fuit pas, juste pour s'amuser à faire rire leur fils.

Non non, roooo comme il est méchant Papa, il lance de la neige sur Maman... Et ça vous fait rire, mon petit Messire ? A-t-on idée de se moquer ainsi de sa mère !!!

Les boules de neige l'atteignirent sans mal, et ils rirent tous les trois ensemble.

Je suis bien certaine que vous lui apprendrez plein de bêtises, surtout celle de me rendre folle !! Rentrons, mes amours, ne prenons pas froid, nous reviendrons demain si nous pouvons.

Elle sourit avec tendresse, le froid colorait ses joues d'une jolie teinte rose, tandis qu'ils regagnaient le domaine.


Lui apprendre des bêtises je ne pense pas, mais des taquineries oui  Smile 

Il est tant d'aller se mettre au chaud et surtout d'enlever ses vêtements un peu mouillés

Ils se secouèrent un peu et entrèrent vite dans la demeure afin de sentir la bonne chaleur du feu dans la cheminée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jardins derriere la maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardins derriere la maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Dernière maison sur la gauche (2009)
» Top des "I love Faith" moments
» Refroidissement à l'eau fait maison!
» Les jardins japonais.
» Pâte à tartiner "maison"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine Familial :: BIENVENUE EN NOTRE DEMEURE D'ALBI :: Les Extérieurs :: Les Jardins-
Sauter vers: